Comment parler du Reiki à son entourage ?

Suite à mon initiation au 1er degré, le Reiki est entré de plein fouet dans ma vie. Et c’est là que les difficultés commencent.

Au début, il m’était juste impossible d’en parler dans mon entourage. En effet, je ne savais pas comment aborder le sujet avec mes proches et mes amis. J’avais l’impression qu’on me prendrait pour un illuminé. J’avais peur d’être jugé, de devoir convaincre, démontrer, expliquer surtout ce qui n’est pas démontrable ou reconnu scientifiquement. Or, le Reiki ne s’explique pas, il s’expérimente !

Il est fréquent qu’une frustration s’installe lorsqu’il n’est pas possible d’échanger sur ce thème avec son entourage proche.

Paradoxalement, convaincu des bienfaits de cette méthode, j’ai très rapidement fait l’acquisition de tout ce qui m’était nécessaire pour pouvoir proposer des soins quand l’occasion se présenterait.

En fait, ma manière d’aborder le thème du Reiki avec mon entourage s’est faite de deux façons : l’une explicite, l’autre implicite.

        La façon explicite d’aborder le thème du Reiki :

J’ai eu la chance d’avoir autour de moi des personnes avec qui je discutais de spiritualité, d’évolution personnelle et qui avaient soit l’esprit suffisamment ouvert, soit déjà expérimenté des méthodes de guérison par l’énergie.

Ma 1ère expérience, je la dois à une personne que je connaissais. En arrêt de travail depuis plusieurs mois, je la voyais souffrir énormément du dos et ne pas arriver à se rétablir. Autant que physique, son mal devenait aussi moral, avec des difficultés à voir le bout du tunnel.

Je lui ai proposé une séance de Reiki avec des mots les plus simples possibles. Je lui ai parlé d’une méthode de soins énergétiques d’origine orientale, qui se fait par imposition des mains.

Je l’ai traitée pendant plusieurs semaines en partant moi-même à l’aventure avec elle. Elle a eu tous les effets secondaires auxquels on pouvait s’attendre : douleur qui s’accentue, chaleur intense, picotements, besoin d’éliminer... Et ça a marché !

De la même façon, j’ai également traité une autre personne qui a voulu essayer le Reiki presque en désespoir de cause. Et ça a marché !

La 1ère phase a été finalement assez vite atteinte parce que d’une part, le bouche à oreille a fonctionné et d’autre part, j’ai pris totalement confiance en moi et en la méthode que j’utilise, au point de ne plus avoir peur d’être jugé.

De fait, si je ressens qu’une personne a besoin de Reiki, quelle qu’en soit la raison, je n’hésite plus à en parler, discrètement, simplement, avec des mots accessibles à tous. Si mon interlocuteur(trice) manifeste un intérêt, je lui parle des bienfaits de cette méthode, le tout naturellement. Je l’invite également à la découverte par un soin.

Ma plus grande joie a été de pouvoir en discuter avec un médecin.

-         La façon implicite d’aborder le thème du Reiki :

Le développement de ce paragraphe sera beaucoup plus court car dans ce cas là, ce sont les gens qui viennent vers moi pour me dire combien ils me trouvent changé, plus serein, plus calme, apaisé... et cherchent à savoir ce qui a pu me transformer comme cela.

Finalement c’est le bien-être qui émane de moi, mes changements intérieurs qui parlent sans doute bien plus et bien mieux que mes propos.

C’est une période où on attire les personnes qui nous correspondent et on éloigne, sans le vouloir parfois, les personnes dont les affinités deviennent différentes. Une certaine confiance (en soi) perceptible s'installe. Il faut laisser faire les choses... accepter certains refus (surtout de la part des proches, de la famille) et accepter les bras ouverts celles qui sont d'accord. C'est aussi le début de très belles et très riches rencontres.

En résumé mon maître mot aujourd’hui c’est intuition. C’est comme si je sentais la personne avec qui je peux parler et le moment où je peux aborder le sujet.

 

Le Reiki ne s’explique pas, il s’expérimente. Mais c’est vrai il faut parfois rassurer par quelques mots le mental humain qui a besoin de comprendre ce qui, en l’occurrence est rationnellement incompréhensible.

En réalité, il y a autant de façon de parler du Reiki, qu’il y existe d’interlocuteur(trice). Alors il est parfois nécessaire de dire à la personne ce qu’elle peut entendre. Ceci a pour effet de rassurer son mental.

       - Soit cela ne l’intéresse pas du tout et la discussion s’arrête la ;

      - Soit la personne manifeste un intérêt et pourquoi pas l’inviter à la découverte par un soin.

Dans tous les cas, un écueil à éviter : ne pas se sentir investi du devoir de convaincre. Toute insistance ou besoin de convaincre génèrera de l’inquiétude ou mènera vos proches à penser que vous êtes endoctriné(e).

Rester simple dans les propos, ne pas partir dans des théories. Parler plutôt d’une « technique de soin énergétique par imposition des mains, permettant d’harmoniser tous les aspects de la personne » et éventuellement évoquer vos expériences.

Au final, pour être à l’aise pour parler du Reiki, il faut du temps : le temps d’intégrer soi-même le Reiki et de lever les peurs et incertitudes (normales) du début, le temps de laisser opérer les changements en soi. De même, avec le temps, l’intuition s’affine et on arrive à mieux sentir à qui on peut le proposer et à qui on ne peut pas...

 

 « L’important n’est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir »

Bernard Werber

 

 

 

Vous souhaitez offrir un Cadeau original et bénéfique à une personne que vous appréciez ?

Faites-lui plaisir en lui offrant une séance à la fois relaxante et énergétisante...

.... Elle ne pourra que vous en remercier

Un Cadeau Utile , Original et Bénéfique : la "Séance Découverte"

Carte cadeau 1

 

C'est votre mois anniversaire ?

« Il est prouvé que fêter les anniversaires est bon pour la santé.

Les statistiques montrent que les personnes qui en fêtent le plus deviennent les plus vieilles."

Den Hartog

Zen anniversaire

Passez un anniversaire relaxé(e), zen et plein d'énergie...

Pour cette occasion profitez de séances complètes tout le mois à tarif réduit !

 

Tous les renseignements dans l'onglet "Tarifs/Offres"